Déboussolé ? Frustré?
Nous le sommes tous et toutes, arrêtons de nous mentir…

 

Marre de devoir se masturber, se torturer l’esprit… ?

image001

 

Quand allons-nous ?

Il n’est pas trop tard, si nous ne voulons pas rentrer dans l’abîme de notre temps !
Arrêter l’hémorragie de notre suicide collectif !

 

Arrêter de pointer du doigt comme responsable de notre mal-être sociétal quelqu’un d’autre que nous…

Car la société c’est nous, et sans nous, la société n’existerait pas… Si cette société est ce qu’elle est … c’est bien à cause de nous…

Le débat aujourd’hui n’est plus de parler de tout ce qui ne va pas, mais de la mise en œuvre d’une société ou tout pourrait aller bien !

 

Nombreux sont ceux /celles qui aujourd’hui pensent tel Gandhi : Soyons le changement que nous souhaitons voir dans le monde’.

 

image002

 

Maintenant tenter d’accéder à la perfection personnelle est presque impossible… puisque de toute façon tout le monde vous dira que personne n’est parfait, sous-entendu que la perfection est utopique… et inaccessible…

Ah oui ? Et pourquoi donc ? Qu’est-ce qui nous empêcherait d’accéder à la vertu?

Un ami psychothérapeute, s’est converti après 25 ans de métier en socio thérapeute.

Car il a dû se rendre à l’évidence que pour soigner les gens, faut d’abord soigner la société !

« La société est l’union des hommes, et non pas les hommes » (Montesquieu)

L’union des hommes… Mais qu’est-ce qui donc nous désunit ?

Tu ne seras pas l(e)a seul(e) à de prime à bord vouloir pointer pour coupable nos religions, politiques, gouvernance mondiale ou système monétaire… A se poser les vraies questions…

Ces institutions qui nous gouvernent ne sont-elles pas les reflets de qui nous sommes et de nos mœurs de vie?

Personnellement je ne connais pas… une seule famille unie… constatation faite sur tous les continents…des cris et grincements de dents dans tous les foyers… Et bien qu’en apparence certaines familles semblent unies, leur union est souvent éphémère ou limitée à quelques cellules familiales proches. D’ailleurs l’on veillera bien à délimiter son territoire avec des clôtures et fermer ses portes à clef… De peur du méchant voisin…

Mais pourquoi donc ?

Quelle pourrait bien être la cause de notre mal-être ?

Un premier livre qui m’a ouvert l’esprit à ce sujet à l’âge de 17 ans: ‘The Jewish guide to adultery’ écrit par un rabbin américain… démontre que la plupart des crimes aux USA ont un lien direct avec la sexualité. Pour moi, bien qu’encore adolescent, rien de surprenant…

La société est dictée par nos mœurs de vie tel un estomac par son appétit…

 

Quels sont nos mœurs ?

Une société patriarcale monogame, sexuellement frustrée …

Dans laquelle des millions d’enfants se retrouvent monoparentaux ou orphelins… des millions crèvent de l’indifférence de leurs semblables… et des millions d’autres sont transformés en cosmétiques avant même d’être nés…

Au nom d’un amour consommateur…qui nous consume…

 

Possessif : tu es mon gosse…tant que tu penses comme moi… parce-que je te le dis…point-barre

Individualiste : tu es ma femme à moi…quand j’ai rien d’autre à me mettre sous la dent…et

Egoïste : je te jette tel un emballage vide… dès que j’ai trouvé mieux…

 

Car c’est bien ça… la monogamie… Celle qui engendre à son image : une société où chacun(e) vit, non pas par amour inconditionnel de l’humanité, mais par amour-propre de son ego.

 

Sans parler de tous les laissés-pour-compte :

- Adolescents forcés de se soumettre à une ascèse alors que c’est bien à cet âge que le désir est le plus fort…

- Les déjà trop vieux pour baiser…

- Parents seuls avec enfant(s)

- Infirmes et moins-valides

- Veu(ve)fs

- Tous les célibataires que nous sommes, avons été ou allons (re)devenir un jour ou l’autre…

- Ainsi que tou(te)s ceux/celles qui en couple, souffrent d’un certain manque ou d’une certaine monotonie… : car l’un des partenaires n’a pas envie… ou mal de tête… ou en voyage d’affaires… ou juste décidé de tirer la gueule…

Et après on s’étonnera de toutes les dérives et dépravations sexuelles…

 

A se remettre en question, si on y réfléchit… :

Pourquoi devrais-je aimer Kyoko + que Fatima ou + que Gertrude ?

Pedro + que Piet ou + que Peter ou Pierre … ?

Pourquoi devrais-je aimer mes enfants plus que ceux des autres ?

Car mon sang, mon sperme, est meilleur que celui d’autrui ?

Imaginons un seul instant…

 

Une société bien différente à la nôtre…

Nombre d’utopies d’hier sont devenues les réalités d’aujourd’hui.

 

Certes nous sommes prisonniers d'un système monétaire qui engendre guerres et famines…

Voir à ce sujet si ce n’est pas encore fait, pour avoir en 120 minutes un entendement et une vision globale de tout ce qui se passe dans le monde, le documentaire de Peter Joseph: « Zeitgeist Addendum ».

 

pourtant les solutions existent déjà!

Voir le ‘Projet Vénus’ de Jean-Jacques Fresco qui démontre bien, que grâce aux nouvelles technologies et énergies renouvelables, nous pourrions dès aujourd’hui, si nous le voulons vraiment… rendre ce monde bien meilleur…

Ainsi que le documentaire de Coline Serreau : ‘Solutions Locales pour un Désordre Global’


Comment sortir de l’esclavage monétaire?

Pratiquement tous les activistes après avoir fait le tour de la question, arrivent à la même conclusion : Boycott !

L’une des manières les plus simples et pacifiques auxquelles nous avons pensé :

Rassemblement jour J, heure GMT par exemple, sur chaque continent, dans chaque pays, quartier, village, hameau ; dans un parc, propriété privée, place publique, stade… Outre le téléphone arabe, avec internet on peut rapidement prévenir tous nos concitoyen(ne)s.

Rassemblement humanitaire pourquoi faire ?

L’idée serait que chacun(e) vienne au lieu de rendez-vous prévu dans son quartier, heure H, jour J avec une bûche ou fagot de bois pour alimenter un feu de joie à la boyscout… autour duquel nous danserions et chanterions la chute de ce système monétaire qui nous paralyse dans un système sociétal régit par un amour possessif, égoïste et individualiste.

Dans ces millions de feux allumés simultanément partout dans le monde (imagine le cliché de notre terre vue du ciel…) nous brûlerions : passeport, carte d’identité, permis de conduire, factures impayées, argent papier, carnet de mariage…etc.

 

Et nous recommencerions un monde, libre du joug monétaire qui nous prive de progresser, libre des politiques qui nous trahissent, et libre de tous les prédateurs publics et privés qui détruisent le Vivant.

 

La plupart des gens voient le monde tel qu’il est et se demandent pourquoi.
Pourquoi ne pas tenter de voir le monde tel qu’il pourrait être et y travailler ensemble ?

 

Le nombre fait la différence !

 

image003

 

Le meilleur exemple d’un ‘boycott’ possible m’a été démontré maintes fois sur le rail.

Pour me rendre chez mon paternel qui habite un patelin dans un bled perdu de Wallonie, pour que cela vaille la peine de faire le déplacement, je prends le premier train vers 6h du mat. le dimanche… Ce train est toujours bondé… De tous les sudistes venus faire la fête à Bruxelles…le samedi soir, pour rentrer le dimanche avec le premier train… Comme d’habitude 2 contrôleurs sur le train, mais ceux-ci restent sagement dans la cabine du conducteur… Et pour cause… Tous ces jeunes ont canettes et bouteilles en mains, de gros pétards fumants en bouche et les pieds sur les banquettes.

Que devraient faire ces contrôleurs impuissants ? Mobiliser ce train et faire intervenir la police chaque dimanche matin ?

On préfère laisser faire… Comme quoi le nombre peut faire la différence…

Sortir du système monétaire est primordial mais ne suffit pas !

Pour être totalement libre, l’homme et la femme doivent également sortir du concept du mariage institué par nos religions anti-amour et donc anti-Dieu… (si tu es religieux ne l’interprète pas mal… je me considère plus croyant que les religieux…), je m’explique :

La meilleure définition que j’ai trouvée de Dieu, curieusement en hébreu :

 

Aïn Soph Aur  = Lumière Créatrice Sans Fin

 

Albert Einstein aurait dit :

La lumière existe, l’obscurité pas’ L’obscurité n’existe qu’en l’absence de lumière’.

Lorsque l’on fait passer la lumière dans un prisme en cristal, on peut distinguer toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et ainsi les mesurer, par ailleurs l’on calcule en années lumières. Mais il est impossible de mesurer l’obscurité.

 

L'obuscurité n’existe qu’en l’absence de lumière’.

Effectivement, lorsqu’on se retrouve dans une pièce plongée dans une pénombre totale, plus un seul filet de lumière qui ne passe. En allumant une seule petite étincelle dans cette obscurité totale, on est déjà capable d’identifier tous les objets de la pièce. Car l’ombre disparaît en présence de la moindre clarté.

 

Et de la même manière Einstein aurait dit :

La vie existe, la mort pas’. La mort n’existe qu’en l’absence d’Amour’.

 

Si demain tous les êtres humains sont capables de se tenir main dans la main : sans politiques, sans religions, sans frontières et de vivre en harmonie de paix et d’amour : ce jour là nous recouvrirons l’immortalité, car : La mort n’existe qu’en l’absence d’Amour’.

L’amour ne peut être possessif, il doit être distributif. On ne peut accéder à la vertu, à la vérité que par l’amour désintéressé et détaché.
Le Roi du règne animal n’est pas le lion, mais bien l’homme.

L’homme, de par sa manière de penser, son attitude, ses mœurs, influe non seulement sur le règne animal, mais également végétal, minéral et même astral… Fini les catastrophes, les cataclysmes, les dérèglements climatiques, les maladies, les virus…notre animosité et même notre mortalité? Trop beau ou trop facile pour être vrai ?

Serions-nous donc auteur de notre mort ? Ce qui expliquerait pourquoi nous en avons tellement peur ?
Serions-nous responsable de ce que le Vivant soit devenu mortifère ? Rien que par manque d’amour ?

 

Lumière Créatrice Sans Fin… Analysons…

Rien que notre système solaire est déjà inchiffrable : des myriades de planètes et étoiles… Maintenant vas savoir combien de systèmes solaires existent ?

C’est très probablement tout simplement… infini, du moins dans le devenir, puisque la création semble être en perpétuelle expansion et métamorphose.

Ne faut pas aller loin pour essayer de comprendre…

Notre propre corps est à l’image de tout ce qui existe dans l’univers. Nous savons aujourd’hui que chacune des trillions de cellules qui nous composent est un être à part entière, car a un cycle de vie et des besoins nutritionnels différents, si bien qu’aujourd’hui l’on parle de nutrition cellulaire. Et ces cellules bien que (momentanément… ?) mortelles, n’ont aucune raison de se détériorer… ou de mourir.

Religions blasphématoires et anti-Dieu 

 

image004

 

D’une part elles prétendent que Dieu est Grand, Parfait, Éternel, qu’Il (pourquoi pas Elle… ?) a tout créé à la perfection … etc. Bla bla bla… Plus que d’accord !Mais d’autre part se permettent de prétendre que ce même Dieu … punit, châtie, crée des virus et des maladies et va même jusqu’à nous envoyer en enfer…

En affirmant que Dieu a dit ça ou écrit cela… on limite Dieu à l’être humain encore toujours très retardé et mortel.

Pas besoin d’attendre la venue d’un soi-disant messie, prophète ou 3° guerre mondiale pour tout arranger à notre place…

Les imperfections de notre monde nous incombent à nous, certainement pas à la Création de la vie.

Dieu serait-il voleur ?Il nous donnerait la vie, pour nous la reprendre après ? Impossible… Absurde… Incohérent… Contradictoire…

La lumière crée la vie, pas la mort !

Toutes les personnes ayants fait l’expérience de la mort (clinique) NDE Near Death Experience  et revenus à la vie ont été plongées dans une lumière d’une beauté indescriptible. De nombreux livres et enquêtes rapportent les mêmes témoignages.

S’agirait-il de cette Lumière Créatrice Sans Fin, définition plausible de Dieu ?

L’humain, nombril de l’Univers ?

 

image005

La supposition actuelle d’une part importante de la communauté scientifique est que :

Nous serions l’équivalent des neurones constituant le cerveau global de la planète… !

 

A priori, ni la Terre ni l’homme ne sont au centre de l’immense Univers. Et pourtant : tout semble « ajusté » comme si le cosmos entier, de l’atome à l’étoile, avait exactement les propriétés requises pour que l’homme puisse y faire son apparition.’

Plus j’analyse l’Univers et étudie les détails de son architecture, plus je rencontre de preuves selon lesquelles, dans un certain sens, l’Univers « savait » que nous allions apparaître.’ (Freeman Dyson)

 

For God’s sake ! … mais surtout pour notre propre bien, l’avenir de notre humanité et la survie de notre planète terre :

Nous nous devons de transformer notre société en Société Matriarcale Polyamour Conviviale qui a déjà démontré être la solution idéale pour notre humanité.

Peuple Moso : des précurseurs ou des survivants du polyamour ?

Peuple chinois réprimé et pratiquement anéanti pendant la période du communisme, quelques dizaines de milliers de survivants, alors qu’ils auraient été des millions… Sans doute les ‘Moso’ dérangeaient-ils nos mœurs à nous, occidentaux? Chez eux pour résumer et simplifier en quelques lignes : Société matriarcale qui jouit d’une liberté sexuelle quasi-totale, si ce n’est l’interdit de relations consanguines. Alors qu’ils ne s’imposent aucunes privations…et qu’ils n’ont recours à aucun mode de contraception, ni avortement, le peuple Moso a le taux de natalité le plus faible au monde. Curieux non ?

Est-ce que Mère Nature aurait tout de même bien fait les choses ?

Qu’à partir du moment où tous les humains se … mélangent… régulièrement, un taux de natalité harmonieux s’instaure…

Quand je pense que ma grand-mère racontait qu’à son époque, les femmes s’avortaient avec des aiguilles à tricoter…

Et devines quoi ? Taux de criminalité chez les ‘Moso’ : 0%

Chez eux, aucun laissé pour compte, aucun orphelin, les enfants sont les enfants de tout le monde.Dans leur langage le mot papa n’existe pas…

Puis-je aimer tout le monde ?

Pourquoi pas ? Qu’est-ce qui peut me différencier de la sorte que je ne puisse aimer mon prochain et plus… : le/la chérir ?

Pas nos nombreuses différences, mais bien nos nombreux différents…en termes de culture, religion, éducation, niveau social, statut…etc.

Si demain… nous sommes tou(te)s sur la même longueur d’onde, nourris aux seins de différentes mères et chéris par tous les hommes, car nous pouvons être la progéniture de n’importe quel géniteur, qu’est-ce qui peut encore nous empêcher d’aimer tout le monde ?

Modèle chinois à copier ?

Et s’il suffisait juste d’écouter son cœur et de se laisser guider par l’attirance sexuelle du moment, tout comme cela se passe dans le règne animal dont nous sommes ‘Le Roi’ ? ‘La Reine’ ?

Notre problème se situe peut-être là ? Nous voulons diriger notre vie, plutôt que de nous laisser guider par elle.

Qu’un tel mélange de races s’opère, tou(te)s nous deviendrons aussi beaux/belles les un(e)s que les autres, de magnifiques métisses. L’apaisement de notre cœur nous rendra tellement doux, gentils et attentionnés, que toute la nature tressaillira de joie de vivre et d’amour.

Nous n’aurons plus peur de l’autre, ni d’aucun animal.

Notre intelligence s’en trouvera grandement accrue, car on ne voit bien qu’avec les yeux du cœur…

Développement de tous nos sens y compris ceux dont nous n’avons même pas encore conscience, auxquels nous aurions accès une fois en harmonie de paix. Notre intuition ne nous trompera plus jamais.

Nous accéderons à toutes les connaissances, à tous les pouvoirs de guérison, voyance, télépathie…etc. Et nos climats s’acclimateront à nous… Bref, le Paradis sur Terre est à notre portée !

image006

 

Transition de notre société monogame à une société polyamour.

Impérativement, faudra d’abord que toutes nos religions et politiques d’asservissement de l’être humain disparaissent et que nous sortions de ce système monétaire devenu obsolète dans une société de partage.

Cela demandera un remodelage complet de notre architecture urbaine et rurale. Toutes les portes resteront ouvertes, les clôtures et frontières disparaîtront. Nos édifices religieux, casernes militaires, postes de police, bureaux administratifs seraient réaffectés.

Par quel bout commencer ?

A fortiori, par soi-même.

« Pour que les choses deviennent meilleures, faut d’abord que nous devenions meilleur »

« Pour que les choses changent, faut d’abord que nous changions »

D’où l’importance de régulièrement se remettre en question. Car on ne peut aimer les autres que si l’on s’aime soi-même.

 

image007

 

Quelques lignes de conduite

Essayer de savoir ce que notre entourage pense de nous, comment il nous voit.

Prendre conscience de ce pourquoi nous avons développé ces défauts et suite à quels événements de notre jeune enfance, afin de mieux les appréhender.

Ne s’octroyer aucune négligence. Donner le meilleur de soi-même dans tout ce que l’on entreprend, ne fusse que pour faire une vaisselle.

Être toujours aimable et aimant en toutes circonstances…

Devenir le plus éthique possible sur tous les plans.

Que ta nourriture soit ton remède.

Boycotter tout ce qui nuit au ‘Vivant’ et à notre épanouissement personnel.

Travailler à l’avènement d’un meilleur monde pour tous et toutes.

Nous sommes appelés à devenir co-créateurs/trices

La pensée, est créatrice et je suis le penseur’

 

Notre planète, tout comme notre corps à la naissance, sont composés d’eau principalement = 90%.

Chaque goutte d’eau cristallisée individuellement est unique et ne ressemble à aucune autre, alors qu’elles forment toutes des cristaux à 6 branches. Cependant nous savons aujourd’hui, que rien que par la pensée, nous pouvons agir positivement ou négativement sur la cristallisation d’une goutte d’eau, voir la transformer. (www.masaru-emoto.net/)

 

image008

 

Imagine notre potentiel… si nous pouvons influencer et métamorphoser 90% de tout ce qui existe sur notre planète « EAU », à commencer par nous-mêmes ! Rien n’est plus fort qu’une idée dont le temps est venu’ Victor Hugo

L’objectif de ce feuillet

En partager ses idées avec le plus grand nombre possible. Ce pourquoi j’ai opté pour un texte concis ayant un format facile et pas cher à dupliquer. (1 seule feuille A3 recto-verso)

Bien que j’aie apporté le plus grand soin à délivrer ce message, n’hésites pas à me faire part de tes commentaires.

Je ne promets pas de répondre à tous les courriers, mais je planifie d’ores et déjà des séances d’échange et de débat auxquelles seront conviées toutes les personnes qui m’écrivent.

 

 

Libre de reproduction

 

Traductions encouragées

 

Diffusion massive souhaitée !

 

Ruben Rémi :

image009

 

 

Emplissons nos cœurs

 

du feu de l’amour créatif

 

Et nous nous métamorphoserons

 

en êtres de lumière

 

Ayons l’esprit de comprendre

 

et d’aimer ce qui est bien

 

Et nous renouvellerons la face

 

de notre planète Eau

 

« Pour le temps éphémère qu’il nous reste à vivre…

 

Ne vaut-il pas la peine de…

 

Se préoccuper de l’avenir de notre humanité ? »